INTRODUCTION

Le BAMBOU
Le Bambou est une plante fascinante. Depuis des siècles un lien magique s'établit entre l'homme et le bambou. Qu'il soit jardinier, peintre, poète, philosophe ou simple observateur, la vue, le contact, l'ombre, le bruit du bambou l'apaise et l'inspire

Le bambou fait partie de la famille des graminées au même titre que le blé ou le gazon de vos jardins. L'étonnante croissance du bambou (jusqu'à 1 mètre par 24 heures), l'énigme de sa floraison (tous les 10 voire 100 ans, la même espèce fleurie simultanément à travers le monde), la diversité de ses espèces (plus de 1000 variétés) en font une plante inédite.

En Asie, le bambou accompagne l'homme de la naissance à la mort. Il est utilisé pour confectionner le berceau et le hochet, il sert à fabriquer sa maison, ses meubles, ses ustensiles de cuisine et il transporte l'eau dans son chaume. Il se transforme en instrument de musique (flûte, percussion, etc.), en brosse, en chaussure, etc.

Observez de nouveau le bambou... 
circularité, plein-vide, résistance
(le bambou, comme le roseau, ploie sous le vent mais ne rompt pas), ombre-couleurs, sérénité, unité, posture... retrouvez à travers le bambou les valeurs des arts martiaux traditionnels.

 

Les ARTS MARTIAUX TRADITIONNELS
Je suis tombé dedans tout petit. Très tôt les arts martiaux m'ont fascinés, comme beaucoup d'entre-vous, j'ai découvert les arts martiaux au travers des films de Bruce Lee. Vous vous souvenez très certainement de cette série télévisée avec David Carradine : "Kung fu" et l'apparition de Chuck Norris dans la Fureur du dragon pour le combat final avec Bruce Lee.... La souplesse, l'efficacité, la sérénité de tous ces héros de films étaient phénoménales.

Je me suis alors dirigé vers un club d'arts martiaux qui s'est ouvert dans mon village. J'ai eu la chance lors de ma pratique des arts martiaux de croiser des professeurs passionnés qui surent préserver la valeur traditionnelle de l'art au détriment de la compétition. Ces professeurs m'ont et me guident vers ma voie... Je tiens par ce site à les en remercier publiquement. Sans eux, je ne serais certainement pas arrivé là où j'en suis.

 

"La nature est belle...

... pourquoi l'ignorer ?!"

Alain Perron

 

sommaire

 

 

A.P.O 2000/2017
Tous droits de reproduction réservés